21 déc. 2018

Quelle rationalité des marchés dans un environnement complexe ?

Les craintes sont nombreuses et bien réelles mais compte tenu de la forte baisse des multiples de valorisation (derating), les marchés actions semblent déjà intégrer un environnement 2019 complexe, entre ralentissement économique, réduction de l’excès de liquidités dans le monde, risques géopolitiques et craintes sur les scénarios de croissance des profits.

Le risque de récession reste très faible selon nous, et ne justifie pas un positionnement très négatif sur les actions pour 2019. Dans un contexte de fin de cycle, les phases de rebond seront plus compliquées à mettre à profit. La volatilité devrait rester élevée (en fonction des évènements géopolitiques et des déclarations des banquiers centraux) et il faut s’attendre, à ce stade du cycle, à des rendements ajustés du risque (ratios Sharpe) plus faibles que les années précédentes. Nous attendons des profits des entreprises en hausse sur 2019 en zone euro (+4% sur l’EuroStoxx) et aux Etats-Unis (+8,5% sur le S&P 500) mais les anticipations sur les groupes européens nous semblent encore trop optimistes (consensus : +10%).

Article rédigé par Stéphen Ausseur, CIO Adjoint de Natixis Wealth Management.

Achevé de rédiger le 17 décembre 2018.

Pour en savoir plus