23 juil. 2018

Cet été, protectionnisme et attentisme iront de pair

Le protectionnisme restera un thème omniprésent mais au final les conséquences sur la croissance mondiale (et donc sur la valorisation des marchés actions) sont assez limitées. Surtout si la Chine arrive à réorienter les débouchés américains vers l’Union Européenne. L’impact sur le sentiment général est plus difficilement quantifiable mais, dans l’ensemble, les investisseurs se montrent très prudents avant la trêve estivale en prévision d’une rentrée qui sera certainement animée (budget italien, faiblesse de Merkel et élections de Mid-Term américaines) et dans l’attente de la communication des entreprises sur les perspectives de fin d’année.

Article rédigé par Stéphen Ausseur, CIO Adjoint de Natixis Wealth Management et Thomas Bureau, Analyste Junior.

Achevé de rédiger le 18 juillet 2018.

Pour en savoir plus